1800

1800

1820
1820

1820

Jean-François Potel, rôtisseur-pâtissier, et Étienne Chabot, maître de bouche du duc d’Orléans, s’associent pour ouvrir une boutique de comestibles frais haut de gamme, d’abord rue Montmartre, puis au 28 rue Vivienne, non loin du Palais Royal.

1845

1845

Un dîner de 450 couverts est servi à la Bourse pour la Chambre de commerce. Il marque le début des grandes réceptions officielles parisiennes dont Potel et Chabot est la principale référence avec Chevet, le premier traiteur historique. Les deux célèbres maisons fusionneront en 1893.

1846

1846

Première inauguration d’une ligne de chemin de fer à Lille et premier grand banquet en province pour 1 500 invités. Pendant le trajet, Potet et Chabot maintient les vins au frais grâce à des pains de glace : une nouveauté pour l’époque !

1848

1848

Début des imposants banquets d’État avec une réception de 8 500 couverts au Champs-de-Mars, à l’invitation du gouvernement provisoire. Potel et Chabot dispose d’un matériel et d’une organisation lui permettant de servir plus de 1 000 tables.

1856

1856

La cour impériale de Napoléon III restera fidèle à Potel et Chabot qui organise ses « fêtes gastronomiques » et notamment le mémorable dîner à l’hôtel de ville de Paris pour le baptême du fils de l’Empereur. Après la destruction du bâtiment sous la Commune, c’est encore Potel et Chabot qui organisera le dîner d’inauguration

1858
1858

1858

Potel et Chabot assure les réceptions des très médiatiques fêtes de Cherbourg, où Napoléon III inaugure la gare et reçoit la reine Victoria et que Théophile Gautier décrit comme le premier banquet « du futur ».

1884

1884

Début de l’aventure russe : un premier dîner offert au tsar à l’ambassade de France est suivi en 1896 d’une tournée de banquets officiels de plusieurs jours, donnés en l’honneur de la venue du couple impérial russe en France.

1900
1900

1900

Après la réussite en 1889 d’un premier banquet réunissant 16 000 élus, Potel et Chabot organise l’incroyable et démesuré banquet des maires, où 22 250 élus déjeuneront sous d’immenses tentes dressées dans le jardin des Tuileries. La presse du monde entier salue la performance de la Maison.

1905
1905

1905

Banquet par souscription pour le congrès international de la tuberculose. Les grands banquets caritatifs, comme les célèbres bals des Lits Blancs, sont fréquents tout au long du XXe siècle. Une tradition qui se prolonge aujourd’hui avec les dîners de levée de fonds pour les grandes causes.

1912
1912

1912

Le dîner servi à bord d’un cuirassé, à Brest, dans l’élan de l’alliance franco-russe est le premier d’une série de dîners diplomatiques ayant des répercussions à l’échelle européenne et mondiale. Potel et Chabot incarne plus que jamais le «bras gastronomique» de l’État, tant auprès des alliés russes et britanniques que de l’empereur Guillaume II ou du roi d’Espagne

1916

1916

La conférence des Alliés se termine par un dîner servi par Potel et Chabot, qui assure également le premier dîner officiel de l’après-guerre à l’Élysée. Potel et Chabot est le principal fournisseur de la République et le restera jusqu’à ce que l’Élysée se dote d’une véritable cuisine et d’un chef attitré.

1920

1920

La Maison, officiellement dénommée «Potel et Chabot, Chevet et Gagé réunis» depuis le début du xxe siècle, va connaître pendant deux décennies une formidable expansion par le rachat ou la fusion avec les meilleurs traiteurs, pâtissiers, glaciers ou confiseurs qui vont élargir les métiers et les services proposés à ses clients: Charvin, Poiré-Blanche, Rey-Rebattet, Viard-Joséphine… réunis en 1927 sous l’appellation «Lunchs et Glaciers».

1924

1924

Partenaire des nouveaux industriels, et notamment des constructeurs automobiles, Potel et Chabot organise un premier dîner pour Peugeot, qui deviendra une véritable institution chaque année lors du Salon de l’auto. Simca, Renault, Citroën seront également fidèles à la Maison, en particulier pour la présentation des nouveaux modèles.

1926
1926

1926

Potel et Chabot ouvre un élégant salon de thé à La Baule, la nouvelle station balnéaire à la mode. L’année suivante, installation de la Maison, avec ses cuisines, au 3 rue de Chaillot, à deux pas des Champs-Élysées et de la tour Eiffel, une adresse que Potel et Chabot ne quittera plus.

1931

1931

Potel et Chabot tient, entre autres, un restaurant de spécialités franco-asiatiques à l’Exposition coloniale. Et déploie un slogan: «Les expositions passent tour à tour, mais Potel et Chabot reste toujours…»

1934

1934

Premières nocturnes sur l’hippodrome de Longchamp et dîners de 1 400 couverts. C’est le début d’une longue collaboration qui se prolonge aujourd’hui avec des courses prestigieuses : Prix d’Amérique, Qatar Prix de l’Arc de triomphe, Prix de Diane…

1937
1937

1937

Potel et Chabot présente ses créations à l’Exposition universelle, dans un restaurant tenu dans le Pavillon du gaz. Cuisiner au gaz: un challenge audacieux et une innovation à une époque où l’on cuit principalement au bois et au charbon.

1945

1945

Les autorités françaises reçoivent avec Potel et Chabot dans le Berlin occupé par les forces alliées. Le ravitaillement se fait par le pont aérien.

1957
1957

1957

À la demande de l’Élysée, Potel et Chabot accompagne les premières visites officielles de la reine Elisabeth II (1957), de Nikita Khrouchtchev (1960, premier chef d’État russe reçu à Paris depuis la révolution de 1917), John F. Kennedy (1961)…

1960

1960

Ouverture du Pavillon d’Armenonville, en lisière du bois de Boulogne. Cet ancien relais, devenu un restaurant fréquenté depuis 1924 par Marcel Proust ou Colette, est le premier des six pavillons de réception parisiens estampillés Potel et Chabot. Cette même année, Potel et Chabot reçoit l’agrément du Beth Din pour l’organisation de réceptions casher.

1961
1961

1961

Ouverture du Club Potel-Étoile, avenue Victor-Hugo dans le XVIe arrondissement. L’inauguration rassemble plus de 2500 invités. Ce restaurant discothèque deviendra un haut lieu de la vie parisienne. Jean Cocteau crée un dessin qui sera reproduit sur les menus et les assiettes du restaurant.

1962

1962

En pleine guerre froide, les pays de l’OTAN se réunissent à Paris : Potel et Chabot assure les dîners officiels. La même année, la Maison assure le gala pour la première sortie française du film Le Jour le plus long. La Maison restera associée au monde du cinéma, avec l’organisation de nombreuses premières et des soirées de prestige lors du festival de Cannes…

1966

1966

Premier des dîners du prix Grand Siècle, tous réalisés par Potel et Chabot. La Maison entretient des relations privilégiées avec les maisons de champagne depuis 1889 : partenariats avec les maîtres de cave de Dom Pérignon et Veuve Clicquot, célébration des 200 ans de Lanson (2005), Perrier -Jouët (2011), des 270 ans de Moët et Chandon à New York (2013), ou encore des 150 ans de Moët Impérial Brut en 2019.

1969

1969

Le Salon du Bourget dévoile le Concorde et Potel et Chabot s’associe pour la première fois au premier rendez-vous aéronautique mondial, dont la Maison est toujours partenaire, comme désormais les Salons de Farnborough et Dubaï. Autre fleuron du modernisme : l’inauguration du RER à La Défense, pour laquelle Potel et Chabot sert 10 000 invités en sous-sol !

1971

1971

La fête du siècle : les 2 500 ans de la fondation de l’Empire perse. Associé au restaurant Maxim’s, Potel et Chabot contribue à la réussite de cet événement hors normes par le prestige de ses invités – 600 chefs d’État et têtes couronnées – et son lieu, en plein désert iranien.

1973
1973

1973

Avec le Pavillon Gabriel, Potel et Chabot redonne vie à un lieu mythique des Champs-Élysées : l’Alcazar d’été, un ancien café-concert. Un studio d’enregistrement y sera aménagé, le Studio Potel et Chabot, actuellement Studio Gabriel, qui accueillera l’émission de Michel Drucker, Champs-Élysées, à partir de 1983.

1974

1974

Potel et Chabot inaugure sa collaboration avec les grands chefs étoilés à l’occasion des 20 ans de Relais et Châteaux, avec les chefs Alain Chapel, Georges Blanc et Jacques Lameloise. Des partenariats qui se sont multipliés depuis avec plusieurs générations de grands chefs aux côtés desquels la Maison réalise des événements gastronomiques exceptionnels.

1980
1980

1980

Première participation de Potel et Chabot au tournoi de Roland-Garros. C’est le début d’une longue collaboration avec la Fédération française de tennis, pour un tournoi qui a désormais intégré à son image de marque la gastronomie à la française.

1987

1987

Renouant avec la tradition républicaine, un nouveau banquet des maires réunit sur la pelouse de Reuilly 15 000 convives autour du Premier ministre, Jacques Chirac. Cette même année, Potel et Chabot assure la réception pour le 40e anniversaire de la création de l’État d’Israël.

1988

1988

Ouverture du premier restaurant derrière le rideau de fer, à Moscou, dans un bateau amarré sur la Moskova. C’est le début d’une présence importante de Potel et Chabot en Russie, l’organisation de réceptions à Saint-Pétersbourg, puis, en 1992, l’ouverture d’une véritable succursale à Moscou et plus récemment les lancements d’expositions de marques phares du luxe français.

1992

1992

Premier dîner de la prestigieuse Biennale des antiquaires sous la coupole du Grand Palais, que Potel et Chabot assure toujours.

1994

1994

Inauguration historique par la reine Elisabeth II et François Mitterand du tunnel sous la Manche, qui change la géographie de l’Europe : Potel et Chabot signe le dîner officiel.

1999
1999

1999

L’histoire de la Maison est indissociable de celle des vins français. À Château Latour, se tient le premier des grands dîners itinérants du Conseil des grands crus classés, conçu par Pierre Gagnaire. Potel et Chabot s’associe aux grands événements viticoles tels les 150 ans de Mouton Rothschild en 2003 ou les 150 ans de Château Lafite Rothschild en 2018.

2000
2000

2000

Le guide gastronomique Michelin, véritable institution internationale, fête ses 100 ans avec un dîner assuré par Potel et Chabot.

2004
2004

2004

L’art de vivre à la française s’impose comme une référence culturelle dans les pays du Golfe. Un mariage royal à Doha est le premier d’une série de réceptions royales signées Potel et Chabot dans la région.

2008

2008

Dîner d’ouverture du Petit Trianon de Versailles après une importe restauration. Potel et Chabot est régulièrement associé à des événements culturels et patrimoniaux tel le dîner pour la sauvegarde de Venise à l’Orangerie de Versailles en 2001.

2011
2011

2011

Pour célébrer l’inscription du repas gastronomique des Français sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, Potel et Chabot organise un dîner exceptionnel signé par une soixantaine de chefs étoilés au château de Versailles.

2012

2012

10e édition du gala de la Fondation AVEC, fondée par le professeur David Khayat, et assurée depuis son lancement en 2001 par Potel et Chabot. La Maison est associée à de nombreuses manifestations solidaires : Nez Rouges, Galettes du Coeur, Sidaction…

2014

2014

Événement majeur de l’art contemporain, l’inauguration de l’audacieuse et aérienne Fondation Vuitton, créée par Franck Gehry, s’accompagne de quatre jours de célébrations, avec un dîner et trois cocktails de 3 000 invités.

2015

2015

Jubilé international des cognacs Martell, qui fêtent leurs 300 ans à l’Orangerie du château de Versailles. Hennessy fête la même année ses 250 ans avec trois soirées exceptionnelles à Cognac.

2016
2016

2016

Dîner des chefs d’État à Rio, à l’occasion des Jeux Olympiques. La Maison avait déjà assuré la restauration VIP des JP d’Albertville en 1992 et celle des JO de Londres en 2012 à bord du trois-mâts Le Belem.

2018
2018

2018

Potel et Chabot organise une réception privée dans la Cité interdite à Pékin, ainsi que le dîner de lancement de l’exposition de la collection d’art de la famille Al-Thani à Fontainebleau. La Maison signe un partenariat avec le club de football Paris Saint-Germain.

2019
2019

2019

Ouverture du premier pavillon Potel et Chabot en Chine, qui marque une étape importante du développement international. L’aventure de Potel et Chabot continue pour au moins deux siècles encore !